Le commerce et la prostitution

Le commerce et la prostitution

Voici une petite plaque danoise, ancienne et amusante, que j’ai trouvée dans la cave de ma mère. Je crois que mon défunt père l’avait dénichée dans une boutique d’antiquités à Copenhague. La plaque, qui était placée à l’origine près de l’escalier principal d’un immeuble d’habitation, mentionne clairement :

Le commerce et la prostitution, la vente de biens et la marche en sabots dans l’escalier principal, ainsi que le stationnement de bicyclettes et de landaus, sont interdits.